Bannière
Accueil Chaires et Centres Chaires
Chaires Imprimer

Chaires UNESCO

Deux chaires sont domiciliées à l’Université Mohammed V- Souissi au niveau de deux établissements, à savoir la Faculté des Sciences de l’Education et à la Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales – Souissi.

Ci-dessous, une présentation de ces deux chaires.

A - Chaire UNESCO d'éducation des adultes et d'alphabétisation

Objectifs :

La Chaire a pour objectif général d’être un pôle d’excellence de recherche et d’enseignement dans le domaine de l’alphabétisation.

A cet effet, la chaire entend s’investir dans des activités telles que :

  • Faciliter la collaboration entre chercheurs de haut niveau et professeurs de renommée internationale de l'Université Mohammed V -Souissi et des autres institutions d'enseignement supérieur du Maroc.
  • Asseoir et faciliter la collaboration entre chercheurs et praticiens de haut niveau et offrir un lieu de rencontre, d'identification de propositions et de promotion de l'approche interdisciplinaire des problèmes relatifs au processus d'alphabétisation.
  • Promouvoir au niveau international la coopération scientifique et les publications,
  • Créer une banque de données et de documentation spécialisées, etc.

B - Chaire UNESCO sur la femme et ses droits

La Chaire Unesco « La femme et ses droits » a été créée à la suite d’une convention signée par l’UNESCO avec les Universités Mohammed V Souissi Rabat et l’Université Ibn Tofail Kénitra.

Objectifs :

  • Promouvoir un système intégré d’activités de recherche, de formation, d’information et de documentation concernant le statut des femmes, la promotion de leurs droits et l’élimination de la discrimination à leur encontre.
  • Servir d’instrument pour faciliter une coopération sous-régionale et régionale entre chercheurs et professeurs de haut niveau de renommée internationale et le corps

Chaire OMC

Le Secrétariat de l'Organisation Mondiale du Commerce  (OMC) a lancé  le 26 Janvier 2010 un programme de chaires au profit de 14 universités appartenant à des pays émergents. Il s'agit d'un programme de soutien à des activités d'enseignement, de recherche et de sensibilisation sur des questions intéressant la politique commerciale et le système commercial multilatéral.

Sur un total de 70 propositions émanant  d'universités représentant différentes régions du monde, 14 projets de chaire ont été  retenus à l'issue d'un processus de sélection supervisé  par le Secrétariat de l'OMC dont le projet de Chaire de l'Université  Mohammed V-Souissi.

La Chaire OMC de l'Université  Mohammed V-Souissi vient consolider ainsi la coopération entamée depuis 2004 entre notre Université et l'Institut de Formation  et de Coopération Technique de l'OMC notamment, l'organisation à Rabat durant trois années consécutives du cours régional de politique commerciale au profit de fonctionnaires de l'Afrique francophone.  Elle appuie également les efforts déployés  par l'équipe pédagogique du master « échanges internationaux et OMC » lancé par notre Université en 2006 en matière de formation et de travaux de recherche de jeunes doctorants dans le domaine du commerce international.

« L’OMC et ses partenaires universitaires, par l'entremise dudit programme, s'adressent aux décideurs de demain en les aidant à mieux comprendre le mécanisme complexe que constitue le système commercial  mondial. En renforçant les compétences de ces jeunes gens (les étudiants) en matière  de politique commerciale, le programme de chaires de l'OMC (PCO) contribuera à rendre les pays en développement mieux à même de participer pleinement à l'environnement commercial du XXIe siècle » a déclaré Monsieur Pascal Lamy, Directeur général de l'OMC.

Outre l'Université  Mohammed V Souissi, figurent parmi les 14 établissements universitaires retenus pour abriter les Chaires de  l'OMC des institutions académiques représentant des puissances commerciales émergentes  tels la Chine (Shangai Institute of Foreign Trade), la Russie (Université de Chile)…


 

 

 
 visiteurs :   1955603
UM5S
Etudes
Etablissements
Campus
Recherche
Coopération, partenariat
Média